Nouvelle pile à lire !

 

Le jeudi 25 avril, nous sommes allés à la librairie Dialogues à Brest. Au début, la libraire nous a fait découvrir les métiers de la librairie à partir d’un petit jeu. Ensuite, la libraire nous a fait visiter la librairie et ses endroits secrets (le déballage, par exemple).

Nous avons alors fait nos choix : au total, il y a 52 nouveaux livres pour le CDI. C’est chouette !

Venez tous les découvrir ! Et retrouvez-les sur le catalogue http://www.toutatice.fr/pmb/opac_css/?rne=0290019N

Colin, pour les Bouquineurs (12 élèves de 6e / 5e)

A venir, des commentaires des autres élèves. Et un grand merci à la libraire, Carole, pour son accueil au top !

 

Avis aux 4e et aux 3e

Vous souhaitez participer à la sortie en librairie ? Choisir de nouveaux livres pour le CDI ?

Réunion d’information lundi 4 décembre, 13h20 au CDI.

La préparation démarrera en janvier (un midi par semaine jusque fin mars).

Les « petites phrases » d’Alex Cousseau

C’est quoi être écrivain ?

Suite à leur rencontre avec Alex Cousseau, les 6C ont illustré certaines de ses réflexions.

« Écrire, c’est une façon de voyager »

Les "petites phrases" d'Alex Cousseau
Les "petites phrases" d'Alex Cousseau

« Je trouve mes idées partout : à la pêche, dans mes souvenirs, dans mes rêves, mes émotions,à vélo… »

Les "petites phrases" d'Alex Cousseau

« Pour moi, la poésie c’est important mais c’est à mélanger avec autre chose »

 

« Il y a de la mélodie dans les romans »

Les "petites phrases" d'Alex Cousseau

« Les histoires se construisent comme des cabanes »

Les "petites phrases" d'Alex Cousseau

 

La poésie, c’est comme un fantôme, c’est difficile à attraper »

Quand je serai grand, je serai Indien !

Comme il s’ennuyait, celui qui rêvait de devenir Indien a commencé à écrire. Son premier roman l’a « rendu écrivain ».

Une cinquantaine de romans et albums illustrés plus tard, Alex Cousseau est venu hier à la rencontre des 6C, grâce aux bibliothécaires de Briec.

Avant de retrouver les réactions des sixièmes dans le prochain post, quelques photos de ce beau moment où l’auteur nous a raconté son métier… mais surtout beaucoup d’histoires. Un après-midi où la poésie était bien présente, comme dans ses textes.

Mme Crouzille

Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !
Quand je serai grand, je serai Indien !

Les 6D remportent le deuxième défi-lecture

La photo des vainqueurs,

suivie des bilans écrits par les sixièmes…

Les 6D remportent le deuxième défi-lecture

Le jour J

Le défi-lecture s’est déroulé le 27 mai toute l’après-midi, de13h45 à 16h, dans le hall d’accueil. Mme Léal, Mme Crouzille (notre documentaliste) et Mme Ferrant (l’institutrice des CM2) étaient présentes. Nous étions 50, sixièmes et CM2 réunis ! Il y avait des tables au milieu pour les questions, quatre tables à chaque coin pour les défis. Les sixièmes étaient assis d’un côté et les CM2 de l’autre, nous étions par équipes de trois. Eugert (CM2) et Rungkiat (6D) notaient les points des deux équipes sur un tableau.

Il y avait trois chapeaux sur les tables du milieu : deux chapeaux pour tirer au sort les numéros des équipes et un autre pour le tirage au sort du titre du livre et pour savoir si c’était un défi, une question, ou un objet. Quand il y avait un défi contre une question, c’est le groupe qui avait la question qui commençait ; quand il y avait deux questions, ce sont les CM2 qui commençaient. Quand il y avait un défi, le groupe disposait de cinq minutes.

Les sixièmes ont gagné, à 19,5 points contre 18 pour les CM2.

A la fin, il y a eu un goûter. Les gâteaux, réalisés par les sixièmes, étaient très bons !!! 🙂

Loane, Corentin, Kylian, Maëva, Rungkiat

Notre avis sur cette expérience

Nous avons commencé le défi-lecture début février. Après plusieurs séances au CDI avec Mme Crouzille, Mme Léal a été contrainte de prendre plusieurs séances sur les heures de français, puis nous avons mis les questions en commun et nous avons travaillé sur les défis. Nous avons ensuite écrit les pense-bêtes, ce qui nous a beaucoup aidé pendant le défi.

Le défi-lecture était plutôt satisfaisant dans l’ensemble. C’était vraiment bien de voir comment les CM2 avaient travaillé. Ils ont posé des questions très intéressantes et leur défis étaient plutôt difficiles. Le point négatif est que, quand nous restions assis, nous nous ennuyions et que certains CM2 n’ont pas respecté les règles du joker. Nous pensions qu’ils y aurait beaucoup plus de défis, qu’on se serait déplacés dans des salles différentes. Cette expérience nous a permis d’être beaucoup plus solidaires.

Erwann, Inès & Malo

span>span>Diaporama :

Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture

Les propositions pour l’avenir

Pour le jour J. On aimerait :

  • avoir plus de temps de préparation avant le défi ;

  • déplacer les tables de défi pour mieux voir les équipes ;

  • prendre un micro pour être mieux entendu ;

  • avoir des bancs pour s’asseoir ;

  • une personne pour surveiller les gâteaux ;

  • prendre l’air à l’heure de la récréation ;

Le choix des livres. On aimerait :

  • plus de suspense ;

  • plus de titres différents (10 ou plus) ;

  • des livres plus complexes tout en gardant des titres courts ;

  • plus d’aventure ;

  • des livres-audio pour ceux qui sont en difficulté .

Aurélien, Matis, Aurélien & Léna

Diaporama :

Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture
Les 6D remportent le deuxième défi-lecture

La critique des livres

Palmarès : le livre préféré des 6D !

  • 1er  : Le livre qu’il ne faut surtout, surtout, surtout pas lire !, de Sophie Laroche (9 voix)

  • 2e  : Mercedes cabossée, de Hubert Ben Kemoun (6 voix)

  • 3e  : Les passe-vents, de Alain Grousset (5 voix)

  • 4e  : L’homme à l’oreille coupée, de Jean-Claude Mourlevat (3 voix)

  • 5e  : Une grand-mère d’occasion, de Christine Arbogast (2 voix)

  • 6e  : Chat perdu, de Jean-Noël Blanc (0 voix)

« Les passe-vents » : quand nous avons vu la première de couverture, nous n’avons pas été très inspirés. Dans ce livre, il y a trop de pages, et dans le texte il y a trop de détails qui ne servent à rien. Nous n ‘aimons pas du tout la science-fiction.

« Le livre qu’il ne faut surtout, surtout, surtout pas lire ! » : le titre et la première de couverture nous donnaient envie de le lire. Quand nous avons commencé la lecture, nous avons été très déçus car il y avait beaucoup de texte et le début du livre était très ennuyeux et inintéressant.

« Mercedes cabossée » : ce livre nous a plu car il est dramatique et que l’histoire peut se passer dans la vraie vie.

« L’homme à l’oreille coupée » : certains ont tout de suite eu envie de le lire car Mme Crouzille nous a lu un extrait du livre. Et d’autres n’ont pas aimé car c’était trop répétitif et car nous aurions aimés connaître le secret du vieil homme.

« Chat perdu » : nous n’avons pas aimé ce livre car c’était ennuyeux et la fin nous a tous déçus parce que l’histoire se termine net.

« La grand-mère d’occasion » : le début était ennuyeux, mais en arrivant vers le milieu du livre, l’histoire devenait amusante et la grand mère nous faisait bien rire.

Maëlys, Léa, Pol & Aurélien

span>span>La critique des livres

span>span>Beaucoup d’élèves ont aimé « Le livre qu ‘il ne faut surtout, surtout, surtout pas lire » car il y a de l’action (quand Mme Coquelicot découvre le liquide). Mais certains ne l’ont pas aimé car il y a de trop longs moments sans action.

span>span>« Mercedes cabossée » : peu d’élèves l’ont aimé car il y a de la violence, c ‘est trop triste (quand la mère de Mercedes se fait taper…). Mais certains élèves ont aimé car l’histoire est belle.

span>span>« L’homme à l’oreille coupée » : tous les élèves sont d ‘accord pour dire qu’il est bien car il y a « des histoires dans des histoires ».

span>span>« Les Passe-Vents » : beaucoup d ‘élèves l’ont trouvé trop dur à lire car il y a du vocabulaire difficile pour des élèves de 6ème.

span>span>« Chat Perdu » : certains élèves n’ont pas très bien compris l’histoire (le début et la fin).

span>span>« Une grand-mère d ‘occasion » : l’histoire est assez drôle mais, pour certains élèves de la classe, l’histoire est trop facile (tout le contraire des Passe-Vents).

span>span>Eva, Yanna, Thomas & Alexandre

Le déroulement de l’année

En janvier, Mme Léal nous a prévenus qu’on allait faire un défi-lecture. On ne savait pas ce que c’était, alors elle nous l’a expliqué. Puis, on est allés au CDI où Mme Léal et Mme Crouzille ont constitué des groupes. Certains étaient contents d’être avec leurs amis et d’autres n’aimaient pas leurs groupes. On avançait lentement car on se disputait pour les questions et les défis mais, avec le temps, on a travaillé plus vite et on a pu finir à temps.

Yuna, Quentin & Kylian

L’impression des élèves

Presque tous les groupes se sont bien entendus, mais certains élèves ne travaillaient pas. La plupart des élèves ont trouvé la fin de la préparation ennuyante, car il fallait laisser du temps à ceux qui n’avaient pas terminé. Les défis étaient mieux que les questions. Le goûter, à la fin du défi, était délicieux.

Margaux & Pierre