Marine a lu Lettres secrètes

de Marie-Hélène Delval

Genre : correspondance, journal.

Thèmes : adolescence, amour.

    Mon résumé

    Mathilde est une adolescente folle amoureuse de Nicolas, le frère de sa meilleure amie. Elle lui écrit des lettres d’amour qu’elle ne lui enverra jamais et arrête la danse, sa passion, pour faire de l’équitation car Nicolas aime les chevaux. Un jour, Mathieu, un ami de Nicolas, organise une fête et Nicolas y annonce son futur mariage avec Magali ! Cette nouvelle rend Mathilde très malheureuse. Pourtant, peu à peu, elle oublie Nicolas.

    Ma critique

    Je n’ai pas tellement aimé le livre car c’était ennuyeux : il n’y avait pas d’action et aucune aventure.

Marine Quiniou

Fanny a lu L’ordinatueur

de Christian Grenier

 

Genre : policier.

Thèmes : informatique, énigme.

 

    Mon résumé

    Six victimes sont mortes devant leur ordinateur. Logicielle et Germain, inspecteurs de police, enquêtent sur ces décès. Il se rendent tous les deux aux domiciles des victimes et s’aperçoivent que les ordinateurs qui tuent s’appellent des OMNIA3 et ne fonctionnent que s’ils sont dôtés d’un lecteur CDEX et d’un programme LTPG. Logicielle se fait prêter un OMNIA3 afin d’avancer dans son enquête. C’est alors qu’elle découvre le programme de Pyrrha, à l’origine de tous ces décès. Plus tard, elle apprend que Pyrrha est un pseudonyme et que l’homme à l’origine du programme LTPG s’appelle en réalité Achille Vidal. En allumant l’ordinateur qui lui a été prêté, Logicielle se retrouve projetée dans le programme LTPG qui propose la visite d’un château. Là, elle rencontre le criminel et lui demande les raisons pour lesquelles il a commis tous ces crimes. Celui-ci répond que, quelques années auparavant, son château a été pillé et que c’est pour cela qu’il a programmé un logiciel afin de tuer les personnes responsables du pillage. Elles ont toutes été tuées : il n’y aura donc plus de meurtres dans le futur…

 

    Ma critique

    J’ai horreur du policier car on ne découvre qui est le meurtrier qu’à la fin. Dans L’ordinatueur ce n’est pas pareil, Logicielle et Germain n’accusent personne dès le début. Quand ils soupçonnent quelqu’un, on sait très vite s’ils ont raison. Il y a de l’action : passages d’un monde à l’autre, visites aux domiciles des victimes…

 

    Mon classement

Le secret du feu : +++

L’ordinatueur : +

Les secrets de Faith Green : —

Fanny Le Cam

Romain a lu Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler

de Luis Sepulveda

Genre : conte.

Thèmes : humour, animaux.

 

    Mon résumé

    C’est l’histoire d’un gros chat noir, Zorba, vivant dans un port. Un jour, une mouette engluée de pétrole a juste le temps de pondre un oeuf sur le balcon de Zorba. Avant de mourir, elle lui fait promettre trois choses : Zorba ne doit pas manger l’oeuf, il doit le couver et devra apprendre à voler à la mouette qui naîtra. Zorba se met à couver et l’oeuf éclôt. Zorba et ses amis appellent le poussin Afortunada. Zorba installe la mouette dans une cave. Mais, malheureusement, il y a des rats qui menacent de la tuer. Zorba les chasse et, quand Afortunada est assez grande, il lui apprend à voler avec l’aide des autres chats du port. Ils demandent conseil à un humain qui propose d’amener la mouette en haut de la tour St Michel : de là, Afortunada s’envole !

 

    Ma critique

    Ce livre est bien car il est émouvant à la fin. Il est très amusant et, de plus, on n’est pas ennuyé par ce livre.

Romain Dréau

Charlotte a lu Cool !

de Mickael Morpugo

 

Genre : histoire vécue.

Thèmes : animaux, amitié, accident.

    Mon résumé

    Robbie est un jeune garçon de 10 ans qui, par malchance, a un accident : il est renversé par une voiture. Il se retrouve à l’hôpital, dans le coma. Le conducteur de la voiture a été arrêté par la police et a été interrogé. Les élèves, les professeurs et la directrice de l’école de Robbie prient chaque matin pour lui et lui enregistrent une cassette. Les médecins jugent son état inquiétant, il est en réanimation. Le conducteur regrette ce qui se passe, s’excuse auprès de tout le monde et prie lui aussi pour Robbie. Celui-ci reçoit la visite de son footballeur préféré, Gianfranco Zola qui lui parle et lui raconte qu’il a des enfants mais Robbie ne se réveille toujours pas. Il est en danger s’il reste dans le coma. Sa famille reste à son chevet presque tous les jours, sans succès. Elle amène un jour Lucky, le chien de Robbie, à l’hôpital. Lucky saute alors sur Robbie et lui lèche la joue. Tout d’un coup, celui-ci se réveille !

 

    Ma critique

    J’ai bien aimé l’histoire parce que l’auteur l’a bien écrite. L’histoire est intéressante et l’auteur a bien choisi ses personnages.

 

    Mon classement

Cool ! : °°°°

Un cheval peut en cacher un autre : °°°
Lettres secrètes : °°

Écoute mes lèvres : °

Charlotte Ravaille

Christophe a lu La photo qui tue :

Neuf histoires à vous glacer le sang

L’homme au visage jaune

de Anthony Horowitz

 

Genres : fantastique, nouvelles.

 

Thèmes : angoisse, drame, énigme et mystère, horreur, peur.

 

    Mon résumé

    C’est un adulte qui raconte son histoire, quand il était petit. Un matin, il attend le train avec son oncle et sa tante pour rentrer à Londres, voit un photomaton et décide de se faire photographier. Puis, il rejoint sa tante et son oncle, le train arrive et ils montent dedans. Mais, surprise ! L’une des quatre photos n’est pas la sienne mais celle d’un homme au visage jaune qu’il ne connaît pas. Arrivé près de Londres, ils ont un accident : des jeunes ont jeté un sac de ciment du haut d’un pont, le train l’a percuté et notre narrateur est brûlé au visage. Maintenant, quand il se regarde dans la glace, il reconnaît l’homme au visage jaune…

 

    Ma critique

    Je n’ai pas aimé ce livre car le thème ne m’a pas intéressé et il n’y a pas beaucoup d’action. L’histoire est parfois difficile à comprendre, il y a quelques retours en arrière. Le vocabulaire est trop compliqué mais la syntaxe est simple et facile à comprendre. On se plonge facilement dans l’histoire même quand elle ne nous intéresse pas trop .

Christophe Le Jeune

Charlotte a lu Ecoute mes lèvres

de Jana Novotny Hunter

 

Genre : histoire vécue.

Thèmes : communication, handicap, amour, adolescence.

 

    Mon résumé

    Les personnages de cette histoire vivent dans une école de mal-entendants. Pour communiquer, des élèves lisent sur les lèvres : on les appelle les oralistes ; d’autres se font des signes avec les mains : on les appelle les signeurs. Les oralistes et les signeurs se font la guerre. Pour s’intégrer dans le monde extérieur, Cat, une signeuse, veut apprendre à parler, contre l’avis de sa meilleure amie. Elle est pourtant aidée par un oraliste dont elle est amoureuse, Joey.

 

    Ma critique

    Je n’ai pas aimé le livre parce qu’il est ennuyeux et je trouve qu’il tourne toujours autour de la même histoire.

 

    Mon classement

Un cheval peut en cacher un autre : °°°

Lettres secrètes : °°

Écoute mes lèvres : °

Charlotte Ravaille

Le fils du ciel

de Kenneth Oppel

Genre : science-fiction.

Thèmes : amour, aventure, aviation.

    Mon résumé

    Matt Cruse est garçon de cabine. Le dirigeable l’Aurore est toute sa vie. Lors d’un de ses nombreux voyages, une montgolfière fait naufrage au dessus de l’Atlantique. L’équipage parvient à glisser la nacelle à bord. Le naufragé est admis d’urgence à l’infirmerie : il est très souffrant mais, avant de mourir, il raconte à Matt sa rencontre avec de fabuleuses créatures ailées non identifiées par les scientifiques. Matt ne le prend pas au sérieux. Un an plus tard, la jeune Kate voyage sur l’Aurore pour poursuivre les recherches de son grand-père, le naufragé. Poussé par Kate, Matt accepte de s’aventurer dans de périlleuses expéditions. Car l’Aurore est à terre, elle a fait naufrage suite à une attaque de pirates…

    Ma critique

    J’ai surtout aimé l’aventure et le suspense. Mais je n’ai pas aimé quand Matt était à Paris, à l’exposition, car il n’était plus à bord de l’Aurore.

    Mon classement

Le Fils du Ciel : *****

Il était une fois un garçon, un troll et une princesse… : ****

La ballade de Cornebique : ***

Les oubliés de Vulcain : **

Husna a lu Le secret du renard

de Michael Morpurgo

Genre : histoire vécue.

Thèmes : famille, animaux.

    Mon résumé

    Tout bébé, Billy Bunch a été abandonné par ses parents. Depuis, aucune famille d’accueil ne le garde longtemps. Billy a maintenant 10 ans et il vit avec Tatie Mary. Celle-ci n’est pas très gentille avec Billy. Pourtant, Billy reste avec elle parce qu’il y a, près du canal, un coin de verdure : son pays sauvage. Là, Billy découvre des renardeaux, leur apporte de la nourriture et joue avec eux. Mais, un jour, des chasseurs tuent tous les renardeaux sauf un. Mais Tatie Mary ne veut pas du renardeau chez elle et Billy s’enfuit avec son nouvel ami…

    Ma critique

    J’ai aimé ce livre car il y avait beaucoup d’action. Par contre, il était un peu triste.

Husna Karaca

Yann a lu La fille du dictateur

de Jackie French

Genre : roman en partie historique.

Thèmes : enfance, guerre.

    Mon résumé

    C’est l’histoire de quatre élèves : Ben, Marc, Anna et petite Tracey qui attendent le car en se racontant des histoires. Anna a du talent pour inventer des récits. Elle se met à raconter une étrange histoire, celle de la fille du dictateur Hitler, pendant la Seconde Guerre mondiale. Voici ce qu’elle raconte : Hitler a une fille, Heidi, mais personne ne le sait sauf Fräulein Gelber qui s’occupe d’elle. Hitler vient voir Heidi très rarement mais, à la fin de la guerre, il l’installe à Berlin, dans son bunker. C’est là que Heidi s’aperçoit que son père fait comme s’il ne la connaissait pas. Très touchée, blessée, elle s’enfuit alors et se retrouve sous les bombardements…

    Ma critique

    J’ai aimé l’histoire que raconte Anna dans le roman car je suis intéressé par la guerre mais je n’ai pas aimé ce livre.

Yann Balem

Valentin a lu Le forban magnifique

de Yves Heurté

 

Genre : roman d’aventure.

 

Thèmes : pirates, égalité, liberté, voyage.

 

    Mon résumé

    Au XVIIe siècle, Petit Gwenn est le mousse de la Coq à Bec, un bateau de pirates. Son capitaine, Misson, est le fondateur de Libertalia, une ville où tous les gens sont égaux. Mais, un jour, sa ville est attaquée par des nomades : les Kutchis. Misson n’a plus que cinq hommes car son équipage a été massacré avec les habitants de Libertalia. Malheureusement, ils ne peuvent pas manœuvrer le bateau à cinq. Misson doit capturer les Kutchis car il est menacé par la flotte anglaise : il leur ordonne de les aider à remonter l’Helmed, un fleuve. A bord du bateau, l’équipage est tendu. Petit Gwenn s’est fait un ami parmi les nomades : il se nomme Kakou. Lazarre écrit sur le journal de bord chaque aventure de la Coq à Bec. Le chef des Kutchis se nomme Rouffi : il apporte des conseils au capitaine tout au long du voyage qui se révèle très difficile…

 

    Ma critique

    J’ai aimé ce livre car j’aime bien les histoires de pirates. Il y a de l’action, de l’aventure et des voyages.

Valentin Hommey